SUPERtonic PEPTONIC + MORINGA

 

 

Le supplément alimentaire liquide Peptonic a été développé et fabriqué dans les années 70 en France par le vétérinaire et consultant équin qui s'occupait des chevaux de course de galop de la comtesse Batthyany. Grâce à son élevage de chevaux et à leurs victoires dans les courses, l'héritière Thyssen a fondé une dynastie de pur-sang en Europe. Les chevaux qui avaient bénéficié de ce supplément liquide dans leur nourriture ont gagné des courses de haut niveau dans le monde entier dont le Prix de l'Arc de Triomphe, le Japan Cup, le Breeders'Cup et le Derby allemand.

 

Ce professionnel expérimenté de la course de galop se souvient encore des effets remarquables du supplément liquide Peptonic. Il était extrêmement apprécié par les chevaux qui sont habituellement difficiles à nourrir. Tous les galopeurs du célèbre entraîneur Heinz Jentzsch ont été nourris avec ce supplément qui a ainsi participé à son succès et qui lui a permis de remporter 30 titres de champion nationaux.

 

Les autres entraîneurs de légende allemands Hein Bollow, Uwe Ostmann, Harro Remmert et de nombreux autres entraîneurs plus âgés encore actifs sont convaincus que c'était l'un des meilleurs additifs sur le marché. Il a souvent été demandé si on pouvait en refabriquer. Car, malheureusement, la distribution de ce produit s'était arrêtée avec la maladie de l'auteur de la formule, malgré son grand succès.

 

Après de longues négociations et d'importants travaux de recherche, le succès du passé est maintenant de retour grâce à un produit combiné avec du Moringa Oleifera !

Les dernières études scientifiques confirment également les valeurs ORAC incroyables de tous les produits à base de Moringa oleifera. ORAC signifie "Oxygen Radical Absorbance Capacity" ("Capacité d'Absorption des Radicaux Libres"). En termes simplifiés, l'indice ORAC est un test de laboratoire qui permet de mesurer le pouvoir antioxydant de toute substance et de lui attribuer une valeur. Plus l'indice est élevé, plus les propriétés antioxydantes de la substance sont importantes.

 

L'indice ORAC de la poudre de feuilles de Moringa est impressionnant, il est de 62 600 umol TE / 100g. À titre de comparaison, l'indice le plus élevé des fruits crus est celui de l'Aronia (aronie) = 16 062 umol TE / 100g. L'indice le plus élevé dans les légumes crus est atteint par l'artichaut = 6 552 umol TE / 100g.

Pourquoi cet indice ORAC est-il si important ? Dans le métabolisme des animaux, il existe un nombre infini de composés oxydés pouvant se transformer en radicaux libres. Et les antioxydants protègent les cellules contre les radicaux libres qui peuvent causer le cancer sans cette protection.

 

Aucun autre aliment naturel connu actuellement, même les plus riches et variés, que ce soit une boisson ou une huile, ne peut apporter à votre cheval, à sa peau, à sa crinière ou à son pelage un tel équilibre en matière de nutriments, tels que les 11 vitamines et les 10 minéraux essentiels, divers oligo-éléments, les 8 acides aminés parmi les "essentiels" qu'il faut absolument consommer dans notre alimentation et 10 des 12 "non essentiels", donc ceux qui sont fabriqués par un corps sain, différents acides gras oméga, 26 différents anti-inflammatoires et 46 antioxydants..



IMPORTANT : alors que de nombreux autres suppléments contiennent seulement des traces de l'émetteur zéatine, la Moringa en contient une dose bien plus importante que les valeurs habituelles. Depuis lors, des centaines de dérivés de cytokinines différents ont été synthétisé dans des laboratoires du monde entier. Mais il a été impossible d'en produire un seul de manière synthétique qui soit presque aussi efficace que la zéatine naturelle de l'arbre Moringa !

 

La zéatine accélère significativement la régénération de la peau, ralentit le processus du vieillissement et augmente la biodisponibilité des nutriments du Moringa. Il est scientifiquement prouvé que, justement chez le cheval aussi, les feuilles de cet arbre soutiennent de manière remarquable l'approvisionnement en calcium, en fer, en magnésium, en vitamine A et de vitamine B1, qu'elles optimisent l'approvisionnement en vitamine B2 et vitamine E, qu'elles participent à l'approvisionnement en protéines et qu'elles sont très riches en antioxydants et en glycosides anti-cancer d'huile de moutarde !

 

Ainsi, l'association du Peptonic et du Moringa est le premier superaliment destiné aux chevaux qui travaillent dur, qui sont en période de dressage ou qui pratiquent des sports de compétition. Si ce complexe est pris régulièrement, il permet de rester naturellement particulièrement performant. Il protège efficacement les chevaux même en hiver en leur offrant une alternative à la nourriture unique lorsque le foin est de moins bonne qualité et en leur évitant des carences pouvant être à l'origine de graves maladies organiques ou osseuses. Il a aussi une action très bénéfique en cas de maladie aiguë, il est une aide précieuse en phase de convalescence, ainsi que pour une récupération rapide entre les compétitions. 


"Celui qui souhaite préserver la santé de son cheval doit veiller à ce qu'il ait une vie globalement équilibrée. Et il obtiendra un maximum de résultats avec un minimum d'efforts. Le Pepmori, en tant que complément alimentaire révolutionnaire, permettra de faire d'importantes économies en évitant l'achat de vitamines coûteuses et un suivi thérapeutique excessif !", le célèbre ostéopathe pour chevaux Anton Flach en est convaincu.


Les feuilles de Moringa, particulièrement riches en nutriments et en substances vitales, aident depuis de nombreuses années deux organisations, l'OMS et la FAO, dans leur lutte contre la faim et la malnutrition - même s'il ne s'agit que d'un simple geste, c'est déjà bien, chaque personne peut bénéficier de deux cuillères à soupe de poudre de Moringa par jour. Une étude française de 1997 révèle que c'étaient surtout des femmes et des enfants du sud-ouest du Sénégal qui recevaient une dose de Moringa quotidienne. Les femmes enceintes étaient même encouragées à prendre régulièrement cette poudre et à continuer ce traitement pendant l'allaitement.

 

Après une période d'observation plutôt longue, les médecins ont constaté que l'état de santé général des enfants et des femmes souffrant de malnutrition s'était considérablement amélioré. En outre, la prise régulière de cette poudre permettait de prendre du poids et elle était donc d'un grand secours dans le cadre de la lutte contre la faim et la malnutrition. On a également pu observer que des femmes qui ont pris du Moringa régulièrement après leur accouchement récupéraient plus rapidement en cas d'anémie et que leurs enfants avaient un poids de naissance plus élevé. La poudre de Moringa a également favorisé la montée du lait chez les femmes qui allaitaient.

 

Et justement, les poulains et les jeunes chevaux, ainsi que les juments gestantes et allaitantes, ont des besoins accrus en nutriments.